Concours Mines-Télécom 2017: admissibilité

Concours Mines-TélécomLa commission du concours Mines-Télécom s’est réunie le 14 juin pour fixer une barre d’admissibilité dans les filières MP, PC, PSI, PT et TSI.

Les candidats ayant un total de points aux épreuves écrites supérieur à ces barres sont convoqués aux épreuves orales de leurs filières. Pour les candidats des filières MP, PC et PSI qui sont inscrits et admissibles à la fois au concours Mines-Télécom et au concours Mines-Ponts, ce sont les épreuves orales du concours Mines-Ponts qui sont prises en compte dans le classement final.

Pour tous les autres candidats des filières MP, PC, PSI et PT, le Concours Mines-Télécom organise des épreuves orales à Paris (lycées Maurice Ravel et Hélène Boucher) ou Évry (campus de Télécom SudParis) du 26 juin au 13 juillet 2017. Pour les candidats de la filière TSI, le concours prend en compte les notes du concours Centrale-Supélec. Les candidats des filières ATS et BCPST disposent également de banques de notes séparées (respectivement Concours ATS et concours G2E).

Nous souhaitons d’ores et déjà bon courage à tous les candidats.

IMT Lille Douai propose, sur le concours Mines-Télécom, 30 places pour le cursus Ingénieur Télécom Lille (filières MP et PSI) et 180 places pour le cursus Ingénieur Mines Douai (filières MP, PC, PSI, PT, TSI, ATS et BCPST). Ajoutons que, pour ce dernier cursus, un second concours TPE/EIVP permet le recrutement d’élèves fonctionnaires (EIIM) sur les filières MP, PC et PSI (11 places en 2017).

Flux des articles

Flux RSS